aaa

Ouvrir un compte bancaire en Suisse pour un frontalier

Bienvenue au pays des banques !

Si la banque est effectivement la grande spécialité de la Suisse, il est néanmoins un peu compliqué (et surtout plus cher) d'y ouvrir un compte bancaire si l'on réside à l'étranger, ce qui concerne bien entendu les très nombreux travailleurs frontaliers qui traversent chaque jour la frontière depuis la France, l'Allemagne et l'Italie.

Entre conditions différentes et tarifs spéciaux, le choix d'un compte bancaire suisse doit être fait attentivement afin de bénéficier des meilleures conditions possibles et de ne pas engendrer de dépenses inutiles.

Si vous résidez à l'étranger et que vous travaillez en Suisse, ce guide vous permettra de comparer les différentes possibilités qui s'offrent à vous pour gérer au mieux votre argent des deux côtés de la frontière.

Quels sont les besoins?

Pour la vaste majorité des frontaliers, les besoins essentiels en matière d'argent se résument en deux points:

  1. Obtenir un IBAN suisse que l'on va donner à son employeur pour qu'il y verse son salaire en francs suisses
  2. Convertir ce salaire en euros et rapatrier le montant converti sur son compte bancaire français, allemand, italien ou autre

1. Obtenir un IBAN suisse

Pour percevoir son salaire auprès de son employeur, il faut fournir à ce dernier un IBAN suisse (commençant par CH), en d'autres termes des coordonnées bancaires situées en Suisse. En effet, la plupart des entreprises suisses n'accepteront pas de verser un salaire directement sur un compte à l'étranger, car elles ne veulent évidemment pas prendre à leur charge les frais de change et de transfert.

Afin d'obtenir un IBAN suisse donc, trois options se présentent pour un frontalier français:

1.1 La solution la moins chère: se passer de banque en Suisse

Cela peut paraître contre-intuitif, mais c'est possible !

Vous avez bien entendu déjà un compte bancaire où vous résidez, et si tout ce qui vous importe c'est de recevoir votre salaire suisse converti en euros dessus, alors pourquoi s'embêter avec un compte supplémentaire et les coûts qui vont avec?

Il arrive aussi parfois de se faire tout simplement refuser l'ouverture d'un compte suisse, notamment pour les travailleurs temporaires venant en Suisse pour des contrats de durées trop courtes pour le goût d'une banque.

Pour recevoir un IBAN suisse dédié (qui vous est propre) sans ouvrir de compte dans une banque, la seule option sur le marché à ce jour est ibani (et oui, c'est nous !). Ce service permet de générer des IBAN de transits, c'est-à-dire sur lesquels l'argent reçu est directement converti et viré vers le compte bancaire de destination indiqué.

L'avantage est donc de pouvoir automatiser la collecte et le change de son salaire, et d'économiser au passage sur tous les frais qui vont avec un compte bancaire.

Autre avantage, un IBAN de transit n'est pas un compte bancaire et vous n'avez donc pas à le déclarer dans vos impôts !

Obtenir son IBAN suisse dédié est gratuit, et ça se passe sur l'application mobile d'ibani.

1.2 Et les néo banques?

Les néo banques telles que Revolut, Transferwise ou encore N26 ont connu un succès fulgurant ces dernières années grâce à une expérience et une offre de services radicalement meilleure que les banques traditionnelles.

Si leurs offres sont probablement imbattables en tant que compte principal où déposer son argent, elles ne sont toutefois pas adaptées pour percevoir un salaire.

En effet, contrairement à ce que l'on pourrait croire, ces sociétés ne sont pas des banques mais des institutions de paiement. Une des différences est qu'elles ne proposent pas d'IBAN ou coordonnées bancaires uniques à leurs clients, comme le ferait une banque standard. Sans coordonnées uniques, il devient compliqué (mais certes pas impossible) de s'arranger avec son employeur pour recevoir son salaire directement sur son compte Revolut, Transferwise et autre.

Même si ces sociétés ne sont pas des banques, il reste obligatoire de déclarer les comptes que l'on possède chez elles. Attention donc aux oublis et mauvaises surprises qui vont avec !

1.3 Ouvrir un compte auprès d'une banque suisse

Pour les personnes souhaitant préserver une partie de leur salaire en francs suisses pour leurs dépenses, un compte bancaire sera nécessaire et choisir une banque suisse peut être la bonne solution pour vos besoins.

Le tableau ci-dessous compare les meilleures offres de chaque banque suisse romande pour un compte bancaire suisse destiné à un travailleur frontalier:

BanqueFormuleTenueFrais résident étrangerCompte CHFCompte EURVirements SEPARetraitsCarte MaestroVisa/Mastercard
UBSIndividual EURCHF 10 / mois (gratuit les 6 premiers mois)CHF 0OuiOuiCHF 0.30-5 / paiementGratuits chez UBS, CHF 2 en Suisse, CHF 5 à l'étrangerGratuiteGratuite
Banque du LémanPoint Frontalis IndividuelCHF 12 / moisCHF 0OuiOuiGratuitsGratuits à la BDL, CHF 2 en Suisse, CHF 5 à l'étrangerGratuiteCHF 50+ / an
Crédit Agricole next bankEssenCielCHF 15 / moisCHF 0OuiNonGratuitsGratuits en SuisseGratuiteMastercard gratuite la 1ère année
Crédit Agricole next bankEUROmobilityCHF 29 / moisCHF 0OuiOuiGratuits5 retraits gratuits / mois en SuisseGratuiteMastercard gratuite la 1ère année
BCGEBCGE PrivéCHF 3 / moisCHF 6 / moisOuiOuiGratuits en Suisse, CHF 1 / paiement SEPA à l'étrangerGratuits dans les banques cantonales, CHF 2 en Suisse, CHF 5 à l'étrangerCHF 30CHF 100+ / an
BCJCompte RevenuCHF 2 / moisCHF 10 / moisOuiNonCHF 1 / paiementGratuits dans les banques cantonales, CHF 2 en Suisse, CHF 5 à l'étrangerCHF 40CHF 100+ / an
PostFinanceCompte privé plusCHF 5 / moisCHF 25 / moisOuiOuiGratuitsGratuits illimités en Suisse et à l'étrangerGratuiteCHF 50+ / an
BCVDirecteCHF 3.50 / mois (gratuit les 6 premiers mois)CHF 20 / moisOuiNonGratuitsGratuits dans les banques cantonales, CHF 5 en Suisse, CHF 5 + 0.5% à l'étrangerGratuiteCHF 50+ / an
BCNPACKBCNSOLOCHF 17 / moisCHF 10 / moisOuiNonCHF 0.50 / paiementGratuits dans les banques cantonales, CHF 2 en Suisse, CHF 5 à l'étrangerGratuiteGratuite
Banque ClerPack ClassicCHF 11 / moisCHF 20 / moisOuiNonGratuitsGratuits à la banque Cler, CHF 2 en SuisseGratuiteGratuite
Banque ClerCompte privéCHF 2-5 / moisCHF 20 / moisOuiNonGratuitsGratuits à la banque Cler, CHF 2 en SuisseCHF 40 / anCHF 100+ / an
RaiffeisenCompte privé sociétaireCHF 0 / moisCHF 25 / moisOuiNonCHF 1 / paiementGratuits à la Raiffeisen, CHF 2 en Suisse, CHF 4.5 à l'étrangerGratuiteCHF 50+ / an
Banque MigrosCompte privéCHF 3 / moisCHF 25 / moisOuiNonCHF 0.30 / paiementGratuits dans les banques Migros, CHF 2 en Suisse, CHF 5 à l'étrangerGratuiteGratuite
Credit SuisseCompte privéCHF 5 / moisCHF 40 / moisOuiNonGratuitsCHF 2 en Suisse, CHF 4.75 + 0.25% à l'étrangerCHF 50 / anCHF 15+ / mois
ValiantSet tendanceCHF 6 / moisCHF 40 / moisOuiNonGratuitsGratuits chez Valiant et Entris, CHF 2 en Suisse, CHF 5 à l'étrangerGratuiteCHF 50+ / an
Banque Cler ZakN'accepte pas les résidents étrangers.
NeonN'accepte pas les résidents étrangers.

Remarque: Les informations présentées ci-dessus sont à titre indicatif uniquement. Elles ont été reprises des publications de chacune des entreprises listées et sont présentées du point de vue d'une personne résidant hors de Suisse. Elles peuvent être incomplètes ou contenir des erreurs.

Il est utile de noter que pratiquement toutes les banques offrent des comptes gratuits à partir d'un certain montant déposé qui peut varier énormément d'une banque à l'autre. Si vous avez un montant moyen à 5 chiffres (ou plus) à déposer, renseignez-vous !

La plupart des banques vous demanderont un contrat de travail en Suisse afin d'ouvrir un compte, et certaine banque cantonale exigent que le lieu de travail soit sur leur territoire.

1.4 Ouvrir un compte CHF auprès d'une banque française

Certaines banques françaises proposent des solutions pour frontaliers comprenant un compte suisse et un compte français permettant de gérer ses devises entre les deux pays. Ces offres tout-en-un peuvent être intéressantes, mais les offres sont assez peu claires et doivent souvent être obtenues sur demande. Il faut notamment faire attention aux taux de change qui peuvent être élevés et peu transparents puisque directement intégrés dans les flux entre les deux comptes.

BanqueFormuleTenueCompte CHFCompte EURVirements SEPARetraitsCarte CirrusVisa/Mastercard
Crédit MutuelEurocompte Tranquillité€ 6.30 / moisSur demandeOuiGratuits, € 3.50 si non libellés en EURGratuits au Crédit Mutuel et CIC, € 1 dans la zone Euro, pas de retraits en SuisseGratuite€ 42+ / an
Crédit MutuelEurocompte Confort€ 11.95 / moisSur demandeOuiGratuits, € 3.50 si non libellés en EURGratuits au Crédit Mutuel et CIC, € 1 dans la zone Euro, gratuits en Suisse€ 21.20 / anGratuite
CIC-€ 2 / moisSur demandeOuiGratuitsGratuits chez CIC et Crédit Mutuel, € 1 dans la zone Euro, € 3 + 2.9% en Suisse€ 0+ / an€ 21+ / an

Remarque: Les informations présentées ci-dessus sont à titre indicatif uniquement. Elles ont été reprises des publications de chacune des entreprises listées et sont présentées du point de vue d'une personne résidant hors de Suisse. Elles peuvent être incomplètes ou contenir des erreurs.

2. Changer son salaire CHF en EUR

Vous avez maintenant une solution pour percevoir votre salaire suisse, félicitations !

Et maintenant?

Le change CHF vers EUR est une étape où beaucoup de frais cachés peuvent être pris, et en faisant un peu attention on peut donc facilement économiser des sommes non négligeables tous les mois.

Pour trouver le meilleure service de change pour vos besoins, consultez notre guide de change CHF-EUR en Suisse Romande:

3. Conclusion

Si vous travaillez en Suisse mais vivez à l’étranger, l’ouverture d’un compte bancaire suisse n'est pas un choix anodin. Et trouver les meilleures conditions possibles peut prendre beaucoup de temps et d'efforts.

Face à ces démarches complexes, se passer de compte bancaire en Suisse est une option de plus en plus populaire. Avec des services fournissant des IBAN suisses de transit comme ibani, il devient possible de toucher son salaire depuis son employeur directement sur son compte bancaire français en bénéficiant de taux de change bien plus favorables que ceux pratiqués par les banques.

La tendance actuelle est à l'affranchissement des flux d'argent de l'emprise historique des banques au profit des utilisateurs, alors... pourquoi ne pas en profiter ?

Vous avez remarqué une erreur ou un changement dans les informations présentées dans ce guide ?

Informez-nous sur: