ibani CHF EUR

Prévision : Quelle sera l'évolution du taux de change franc suisse euro en 2024 ?

Clock icon8 minutes|Publié le 31.05.2024|Mis à jour le 05.06.2024

Depuis le début de l'année 2024, le taux de change entre le franc suisse (CHF) et l'euro (EUR) a montré de nombreuses fluctuations, passant de 1,07 à 1,01 en l'espace de cinq mois. Certains experts prévoient même un retour à la parité après l'été. Le franc suisse, avec pourtant une réputation de monnaie stable, a perdu plus de 10% de sa valeur face au dollar américain, 8% face à la livre sterling et 6,7% face à l'euro.

Pour les frontaliers, ces fluctuations peuvent affecter le rapatriement de leur salaire et leur pouvoir d'achat. Les entreprises internationales doivent, elles, faire face à cette volatilité pour protéger leurs marges.

Dans cet article, en nous appuyant sur les dernières données de la BNS et de la BCE, ainsi que sur des avis d'experts, nous analysons le contexte économique, les prévisions ainsi que les différents facteurs influant sur le taux de change CHF EUR pour vous donner des conseils et des stratégies d'optimisation.

Analyse économique et facteurs de change

Contexte actuel

Performances économiques récentes

Suisse : Durant l'année 2023, la Suisse a su conserver une économie stable malgré les nombreux évènements géopolitiques. La croissance du PIB, bien que modeste, est elle aussi restée stable, soutenue par une forte demande intérieure et une faible inflation. La Banque Nationale Suisse (BNS) a poursuivi sa politique monétaire prudente et a ajusté les taux d'intérêt dans le but de contrôler l'inflation et de stabiliser le franc suisse. Le marché du travail s'est, lui aussi, montré performant, avec un faible taux de chômage autour de 2,1%, et des salaires en hausse modérée.

Source : Banque Nationale Suisse - Rapport annuel 2023

Zone Euro : La zone euro a connu un ralentissement économique en 2023. La croissance du PIB est passée de 3,4% en 2022 à 0,4% en 2023, principalement en raison des répercussions de la guerre en Ukraine et de la hausse des taux d'intérêt. L'inflation, selon les prévisions de la Banque Centrale Européenne (BCE), bien qu'en baisse, est restée élevée à 5,4% en 2023 avant de chuter à 2,7% pour ce premier semestre 2024. Cette situation a pesé sur les secteurs de la construction et de la fabrication, mais le marché du travail a montré une certaine résilience avec un taux de chômage stable à 6,5%.

Source : Banque Centrale Européenne - Bulletin économique 2023

Facteurs économiques influents

Inflation

L'inflation est un facteur clé qui influence les taux de change. En Suisse, l'inflation est restée modérée, à environ 1,4% en avril, grâce à la politique monétaire prudente de la BNS. En revanche, la zone euro a connu une inflation plus élevée, principalement due à la hausse des prix de l'énergie et des denrées alimentaires. Cette différence d'inflation peut entraîner des variations du taux de change CHF/EUR.

Taux d'intérêt

En 2023, la BNS et la BCE ont toutes deux augmenté leurs taux d'intérêt pour lutter contre l'inflation. La BCE a relevé ses taux de 200 points de base, portant le taux de dépôt à 4%. Ces ajustements influencent directement le coût des emprunts et des investissements, impactant ainsi la demande pour les devises respectives.

Politiques monétaires

Les politiques monétaires divergentes entre la Suisse et la zone euro participent elles aussi à la fluctuation du change CHF/EUR. La BNS a opté pour une approche conservatrice, assurant la stabilité du franc suisse. De son côté, la BCE a intensifié ses efforts pour contrôler l'inflation, provoquant des variations plus marquées de l'euro.

En comprenant ces dynamiques économiques et en suivant les décisions de la BNS et de la BCE, vous pouvez anticiper l'évolution des taux de change CHF/EUR en 2024.

Sources : Banque Nationale Suisse - Rapport annuel 2023, Banque Centrale Européenne - Bulletin économique 2023

Évolution et tendances

Évolution CHF/EUR

Le graphique ci-desuss illustre l'évolution du taux de change CHF/EUR au cours des dernières années. Les données montrent des périodes de stabilité relative, suivies de variations marquées lors d'événements économiques majeurs.

  • 2018-2019 : Le taux de change a été relativement stable, oscillant autour de 0,88 CHF/EUR. Cette période a été caractérisée par une faible inflation et des politiques monétaires accommodantes en Europe.
  • 2020 : La pandémie de COVID-19 a entraîné une volatilité accrue. Le taux de change est tombé à environ 0,95 CHF/EUR au début de la pandémie, en raison de la demande accrue pour le franc suisse, perçu comme une valeur refuge.
  • 2021-2022 : Le taux de change a continué à fluctuer entre 0,90 et 1,05 CHF/EUR, influencé par les politiques de relance économique et les variations des taux d'intérêt.
  • 2023 : Une nouvelle volatilité a été observée, avec le taux de change oscillant autour de 1,02 CHF/EUR, influencé par les incertitudes géopolitiques et les ajustements des taux d'intérêt par la BNS et la BCE. L'année 2023 est également caractérisée par un record du cours CHF/EUR à 1,0763 le 25 décembre 2023.

Tendances clés

  • Recherche de sécurité : Le franc suisse est souvent perçu comme une valeur refuge en période d'incertitude économique mondiale, ce qui entraîne une appréciation de la monnaie.
  • Politiques monétaires : Les ajustements des taux d'intérêt par la BNS et la BCE jouent un rôle crucial dans les variations du taux de change CHF/EUR.
  • Inflation : Les différences d'inflation entre la Suisse et la zone euro influencent également le taux de change, une inflation plus élevée dans la zone euro ayant tendance à affaiblir l'euro par rapport au franc suisse.

Sources : Banque Nationale Suisse - Évolution du Taux de Change, Banque Centrale Européenne - Statistiques des Taux de Change

Prévisions 2024

Pour les frontaliers, les particuliers et les entreprises, les prévisions et l’anticipation du taux de change CHF/EUR en 2024 sont cruciales pour optimiser les transferts d'argent et les stratégies financières. Basées sur les données actuelles, voici deux scénarios.

Scénario optimiste

  • Contexte : Une reprise économique solide en Europe, avec une résolution des incertitudes géopolitiques.
  • Taux de change : Selon les prévisions de Pictet Wealth Management, le taux de change EUR/CHF pourrait se stabiliser autour de 1,05. Cette projection est soutenue par une baisse de l'inflation dans la zone euro et une croissance économique modérée.
  • Justification : Une amélioration des conditions économiques globales, un renforcement de l'euro grâce à des politiques monétaires accommodantes de la BCE, et une stabilité politique en Europe.

Scénario pessimiste

  • Contexte : Prolongation des incertitudes géopolitiques, stagnation économique dans la zone euro et pressions inflationnistes continues.
  • Taux de change : Dans un scénario pessimiste, le taux de change pourrait tomber à 0,95 CHF/EUR. Le franc suisse pourrait se renforcer en tant que valeur refuge, selon les analyses de Pictet Wealth Management.
  • Justification : Augmentation des taux d'intérêt par la BNS pour lutter contre l'inflation, ralentissement économique persistant en Europe, et hausse des prix de l'énergie et des denrées alimentaires.

Déclarations et analyses des experts financiers

  • Christine Lagarde, présidente de la BCE, a déclaré que la reprise économique de la zone euro est en bonne voie, mais que l'UE doit rester vigilante face aux pressions inflationnistes et aux incertitudes géopolitiques. Source : BCE
  • Thomas Jordan, président de la BNS, a récemment déclaré que la prévision d'inflation présente un "petit risque à la hausse". Il a également mentionné que si ce risque se concrétise, la politique monétaire devra être plus accommodante que prévu. Source : BNS

Prévisions trimestrielles

3e trimestre 2024

  • Prévision : 1,02 CHF/EUR
  • Raison possible : Légère reprise des pressions inflationnistes, nécessitant de nouvelles interventions de la BCE.

4e trimestre 2024

  • Prévision : 1,05 CHF/EUR
  • Raison possible : Stabilisation économique et monétaire, avec un équilibre atteint entre la politique monétaire de la BNS et celle de la BCE.

Sources : Banque Nationale Suisse - Rapport annuel 2023, Banque Centrale Européenne - Bulletin économique 2023, Reuters - Prévisions Économiques, Bloomberg - Analyses Financières, Exchange Rates, Pictet Wealth Management

Facteurs influents

Impact des décisions de la Banque Nationale Suisse et de la Banque Centrale Européenne

Les décisions de politique monétaire prises par la Banque Nationale Suisse (BNS) et la Banque Centrale Européenne (BCE) auront encore un impact significatif sur le taux de change CHF/EUR durant l'année 2024. La BNS a maintenu une politique de stabilité monétaire, ajustant ses taux d'intérêt pour contrôler l'inflation et stabiliser le franc suisse. La BCE, de son côté, a relevé ses taux pour lutter contre l'inflation élevée dans la zone euro. Ces ajustements des taux influencent directement le coût des emprunts et des investissements, impactant ainsi la demande pour le change CHF/EUR.

Sources :

Événements géopolitiques et leur influence sur les marchés des changes

Les événements géopolitiques, tels que la guerre en Ukraine, les tensions commerciales entre les grandes puissances et les incertitudes politiques en Europe, peuvent provoquer des variations importantes du taux de change. Par exemple, en période d'incertitude, le franc suisse est souvent perçu comme une valeur refuge, ce qui peut entraîner une appréciation de la monnaie. Les négociations et accords internationaux peuvent également influencer les attentes des investisseurs et donc le marché des changes.

Sources :

Influence des politiques fiscales et budgétaires

Les politiques fiscales et budgétaires adoptées par les gouvernements de la Suisse et des pays de la zone euro auront également un rôle déterminant. Des politiques expansionnistes, telles que des dépenses publiques accrues ou des réductions d'impôts, peuvent stimuler l'économie mais aussi entraîner une hausse de l'inflation. À l'inverse, des politiques de rigueur budgétaire peuvent freiner la croissance économique mais aider à stabiliser la monnaie. Les mesures budgétaires prises en réponse à la pandémie et à la crise énergétique auront des répercussions durables sur les taux de change.

Sources :

Impact et conseils

Gestion des risques

Pour les frontaliers et les entreprises, la gestion proactive des risques de change est essentielle pour minimiser les impacts négatifs des variations du taux de change CHF/EUR.

  • Utilisation de contrats à terme (Forward contracts) : Les frontaliers et les entreprises peuvent utiliser des contrats à terme pour fixer un taux de change à l'avance pour une transaction future. Cela permet de réduire l'incertitude liée aux variations des taux de change et d'assurer les marges bénéficiaires.
  • Hedging par options : Les options de change offrent une protection contre les variations des taux de change en donnant le droit, mais non l'obligation, d'acheter ou de vendre une devise à un taux prédéterminé. Cette stratégie permet de gérer le risque tout en conservant une certaine flexibilité.
  • Diversification des revenus et dépenses : Les entreprises peuvent diversifier leurs sources de revenus et leurs dépenses en devises pour réduire l'exposition à une seule monnaie. Cela inclut la négociation de contrats en CHF et en EUR, ainsi que l'utilisation de comptes multidevises pour gérer les flux de trésorerie internationaux.

Sources :

Optimisation des transferts

  • Surveillance du marché et timing des transferts : Pour améliorer les transferts d'argent, il est crucial de surveiller les tendances du marché et de choisir des moments opportuns pour effectuer les transactions. Utiliser des outils de suivi des taux de change et des alertes peut aider à identifier les meilleurs moments pour transférer de l'argent.
  • Utilisation d’un convertisseur de devises : Les plateformes de change comme ibani offrent des taux de change plus compétitifs que les banques traditionnelles et des frais réduits. Comparer les services et choisir ceux qui offrent les meilleurs taux et frais peut générer des économies significatives.
  • Planification et budgétisation : Pour les entreprises, planifier les besoins en devises à l'avance et intégrer les prévisions de taux de change dans le budget peut aider à éviter les surprises et à mieux gérer les coûts. Toute personne peut également bénéficier de cette approche pour les transferts réguliers, comme les paiements de prêts ou les envois de fonds à la famille.

Sources :

Conclusion

L'essentiel en quelques points

En 2024, les taux de change entre le franc suisse (CHF) et l'euro (EUR) seront, comme à l'accoutumé, influencés par plusieurs facteurs économiques et politiques. Les décisions de la Banque Nationale Suisse (BNS) et de la Banque Centrale Européenne (BCE), les événements géopolitiques et les politiques fiscales et budgétaires restent les facteurs déterminants. Pour les travailleurs frontaliers et les entreprises, comprendre ces dynamiques est essentiel pour anticiper au mieux les transferts d'argent et gérer les risques de change. Bien que les estimations et les prévisions ne soient jamais parfaitement exactes, utiliser des outils financiers adaptés et des plateformes comme ibani, qui offrent le taux de change réel du marché, permet de réaliser des économies significatives sur les frais de change.

Nos recommandations

  • Surveillez les décisions de la BNS et de la BCE : Gardez un œil sur les annonces de politique monétaire et ajustez vos stratégies en conséquence.
  • Utilisez des outils de gestion des risques : Envisagez des contrats à terme ou des options de change pour assurer vos transactions.
  • Choisissez le bon moment pour les transferts : Utilisez des outils de suivi des taux et des alertes pour améliorer le timing de vos transferts d'argent.
  • Utilisez des plateformes de change en ligne comme ibani : Profitez du taux de change du marché et de marges minimes pour maximiser les montants échangés.

Et maintenant ?

  • Inscrivez-vous à notre newsletter : Restez informé de toute notre actualité.
  • Consultez un expert financier : Obtenez des conseils personnalisés pour gérer vos risques de change et améliorer vos transactions.
  • Utilisez ibani pour vos transferts : Simplifiez vos transferts d'argent avec des taux compétitifs et des frais transparents.

Questions / Réponses

Les frontaliers transfèrent régulièrement leur salaire entre la Suisse et les pays de la zone euro. Un taux de change favorable peut augmenter leur pouvoir d'achat en euros.


Les entreprises peuvent utiliser des contrats à terme et des options de change pour fixer des taux à l'avance, diversifier leurs sources de revenus et dépenses en devises, et utiliser des convertisseurs de devises comme ibani pour gérer les conversions de devisions entre leurs comptes internationaux.


ibani offre des taux de change bas et des frais réduits, ce qui permet de maximiser les montants convertis sur le change de devises. De plus, la plateforme est facile à utiliser et offre une transparence totale sur les marges.


Recevez notre prochain guide par e-mail

Ne manquez pas notre prochain article sur la vie et le travail en Suisse et recevez-le directement dans votre boîte mail !

S'abonner

Une question ?

Notre FAQ compile toutes les questions les plus fréquentes que nos clients nous posent. Votre question s'y trouve probablement !

Vers la FAQ

Si vous ne trouvez pas la réponse que vous cherchez, notre équipe est à votre disposition par email, par téléphone (du lundi au vendredi), sur Facebook, Instagram ou Twitter.

Retour aux guides