L'AVS, l'assurance vieillesse et survivants

L'AVS, l'assurance vieillesse et survivants

Le système de prévoyance suisse repose sur un système de trois piliers, c’est un élément essentiel et propre au système de sécurité sociale suisse. Si vous êtes frontalier et que vous travaillez en Suisse, vous dépendez du régime de retraite suisse, d’où l’importance de saisir les enjeux du système de prévoyance suisse.

L’assurance-vieillesse et survivants (AVS), l'assurance-invalidité (AI), l’assurance-chômage et les allocations pour perte de gain (APG), forment le premier des trois piliers du système de sécurité sociale suisse. Consultez notre guide sur “le système des trois piliers suisses” pour plus d’informations.

Dans ce guide, nous allons analyser le premier pilier de prévoyance, l’AVS.

À quoi sert l’AVS?

L'assurance-vieillesse et survivants (AVS), est le principal pilier de la prévoyance sociale suisse et a pour objectif principal de compenser en partie la baisse ou la perte de revenu relatif à une cessation d’activité, que ça soit pour la retraite, pour des raisons d’invalidité et même en cas de décès, afin de garantir un niveau de vie minimum.

Ce premier pilier est constitué de:

  • L’assurance-vieillesse et survivants (AVS) : elle garantit que chaque personne reçoit à partir de l'âge de la retraite un montant selon sa situation personnelle et les cotisations payées. Elle donne droit à une rente vieillesse, mais aussi à une rente survivant pour qu’une pension soit versée au conjoint en cas de décès, ou pour les enfants mineurs en cas de décès des parents.
  • L’assurance-invalidité (AI) : elle octroie des rentes à des personnes qui sont physiquement ou psychiquement limitées et qui ne peuvent pas travailler. Elle couvre aussi des mesures de réinsertion et de réadaptation.
  • L’assurance perte de gain (APG) : elle garantit le salaire en cas de congé maternité ou de service militaire.
  • L’assurance-chômage (AC) : elle octroie des rentes si vous vous trouvez dans une situation où vous n’avez pas d’emploi, vous serez soutenu par cette assurance.

Les taux de cotisation du premier pilier en 2019 sont les suivants :

AVS8.4%
AI1.4%
APG0.455%

Jusqu'à une limite de 148 200 francs, le taux de cotisation à l'AC est de 2,2 % du salaire annuel déterminant. Sur la partie du salaire au-delà de 148 200 francs, la cotisation à l'AC s'élève à 1 % du salaire annuel déterminant (sans limite).

L’employeur déduit la moitié des cotisations de votre salaire et verse cette somme avec sa part à la caisse de compensation.

Comment fonctionne l’AVS?

L'AVS se fonde en premier lieu sur un système de répartition basé sur le principe de la solidarité entre les générations. Grâce à un contrat de génération, la population active finance la population retraitée par un processus de répartition. Les cotisations sont ainsi redistribuées sous forme de prestations aux ayants droit. La solidarité existe également entre riches et pauvres, les plus aisés paient davantage de cotisations, alors que les moins aisés touchent aux prestations qui sont élevées par rapport à leurs propres contributions.

En Suisse, toutes les femmes et tous les hommes qui exercent une activité lucrative sur le territoire, donc également les frontaliers, sont obligatoirement assurés à l’AVS. Les cotisations à l’AVS sont payées pour moitié par l’employeur et pour moitié par l’employé (directement prélevées sur le salaire).

Elle est obligatoire de plus pour tous ceux qui habitent en Suisse, à partir du 1er janvier qui suit les 17 ans, ou bien à partir du 1er janvier qui suit les 20 ans pour ceux qui rentrent dans la vie active après 17 ans, jusqu’à l’âge de la retraite.

Afin de toucher aux rentes AVS, il faut d’abord remplir les conditions suivantes :

  • Atteindre l’âge légal de la retraite (65 ans pour les hommes, 64 ans pour les femmes)
  • Avoir payé une année entière de cotisations
  • Ou votre conjoint, qui exerce une activité lucrative, a payé au moins le double de la cotisation minimale pendant une année, ou encore
  • Des bonifications pour tâches éducatives ou d’assistance peuvent vous être attribuées.

Comment calculer ma rente ?

Le montant de la rente vieillesse dépend de plusieurs facteurs :

  • Des années de cotisations : une rente est dite complète si elle intègre les cotisations du 1er janvier suivant les 20 ans jusqu’à l’âge de la retraite.
  • De votre revenu
  • D’éventuelles bonifications pour tâches éducatives ou d‘assistance.

Le plafonnement des rentes dépend de votre état civil, CHF 2’350 pour les célibataires et CHF 3’525 pour un couple marié.

Vous pouvez estimer vous-même votre rente en ligne avec un simulateur de futur rente en ligne ou prendre contact avec votre caisse de compensation pour obtenir gratuitement une estimation, mais pour les deux cas il s'agit d'un calcul à valeur indicative. Plus votre retraite est lointaine, plus le montant estimé est incertain en raison de l'évolution difficilement prédictible du coût de la vie. Votre rente ne peut être calculée de manière définitive qu’au moment de votre retraite.

Pour un homme, l'âge de la retraite est de 65 ans et pour une femme de 64 ans. Cependant, la perception de la rente AVS peut être anticipée ou ajournée :

  • Anticipation : vous avez la possibilité d’anticiper de un ou deux ans la perception de la rente, dans ce cas vous toucherez une rente de vieillesse réduite tout au long de votre retraite. Cette réduction s’élève à 6,8% pour 1 an d’anticipation et à 13,6% pour 2 ans d’anticipation (état 2019). Il vous est également permis de prendre une retraite anticipée au minimum à 58 ans, mais dans ce cas vous toucherez uniquement votre prévoyance professionnelle (2e pilier) jusqu’à ce que vous atteignez l’âge légal de la retraite.
  • Ajournement : il y a aussi la possibilité d’ajourner de 1 à 5 ans le début du versement de la rente AVS, dans ce cas vous toucherez une rente de vieillesse plus élevée tout au long de votre retraite.

Pour plus d’informations concernant l’AVS, consultez le Centre d’information AVS/AI.

Votre numéro AVS

Le numéro AVS formé de treize chiffres est anonyme et vous accompagne durant toute votre vie.

Numéro AVS
  • Si vous êtes assuré auprès d’une caisse-maladie suisse, votre numéro AVS se trouve sur votre carte d’assurance maladie.
  • En tant que frontalier, vous devez vous adresser à la caisse de compensation de votre employeur en Suisse.